Un bon dossier ? De bonnes notes ou bonnes appréciations en français et math, et surtout de bonnes appréciations en participation active aux cours ; un candidat ouvert sur son environnement en général, curieux de tout ou passionné par quelque chose - quoique ce soit.
Martine Hardy, professeur de marketing

Un bon étudiant TC est celui qui allie l'initiative, l'autonomie dans des actions commerciales variées et une compréhension de l'environnement (juridique, économique, comptable) dans lequel il évolue.
Christelle Martin, professeur d'économie et de négociation

Un bon TC ? Un niveau scolaire acceptable (11 ou 12 de moyenne), une forte motivation, une bonne ouverture d'esprit (quelqu'un qui aime parler, communiquer, qui se tient au courant de ce qui se passe autour de lui, qui fait preuve de dynamisme, qui a envie de "faire des choses"), et enfin de la rigueur (ponctualité, sens de l'organisation et persévérance)... Puis-je rajouter que s'il a un grain de folie, cela n'enlève rien au profil !
Marie-Christine Lacroux, professeur d'organisation / qualité

Du sérieux, de l'assiduité et un gros brin de débrouillardise. Le travail de groupe, les projets tutorés et les stages nécessitent d'avoir l'esprit entrepreunant . Et enfin , venir en TC signifie que l'on s'oriente vers des métiers à domination commerciale: rêveurs et timides, il va falloir s'accrocher.
Sylvie Guerrero, professeur de marketing direct et de psychosociologie

Pour arriver à quelque chose, il faut s’en donner la peine. En intégrant le département TC, vous renconterez des professionnels prêts à vous faire partager leurs savoirs. Cela nécessite de votre part un investissement personnel, une curiosité et une ouverture d’esprit qui va au dela du comportement scolaire du lycéen. L’objectif n’est pas d’en faire le minimum pour arriver à la moyenne mais de s’investir pour en tirer le maximum. Votre diplôme n’est rien en soi : il sera ce que vous en ferez.
Laurence Boutin, professeur d'informatique

Le bon profil ? De la motivation pour les métiers commerciaux bien sur ... ; avoir l'esprit d'entrepreneur au capital humain fort, sachant laisser place à la créativité, à la vision collective et au travail d'équipe ; une bonne formation générale.... un intérêt pour les réalités du monde moderne, un goût certain des relations humaines et du monde de l'entreprise ; le dynamisme , le sens du résultat, le goût de l'action et de l'effort jusqu'à la réussite ; de l'énergie pour progresser ( le commerce est un métier où l'on peut réussir vite, à condition d'y consacrer toute son énergie). Good luck !
Dominique Kihm, professeur de communication commerciale (publicité)

Quelques idées : être critique (mais évidement la critique constructive) ; être créatif (le petit plus qui fera la différence par rapport aux autres) ; faire preuve d'autonomie mais en même temps être sociable et ouvert aux idées des autres notamment parce que beaucoup de travail se fait en groupe) ; savoir gérer son temps et donc bannir l'attitude qui consiste à remettre à plus tard (ce qui est fait n'est plus à faire) ; ne pas être rigide. Il faut pouvoir s'adapter aux différentes personnalités que vous allez côtoyer (profs et étudiants) et aux différents rythmes qu'on va vous imposer ; être sympathique ; être dynamique et actif mais quand la situation vous y invite. Donc savoir se tenir en cours et savoir écouter, être attentif.
Frédérique Orticoni, professeur de marketing

La définition du bon étudiant TC ? Dynamique, ouvert, ayant un bon contact, des facilités d'adaptation et d'intégration, et bien sûr une maîtrise correcte de l'expression écrite et orale en français et même dans une langue étrangère
Catherine Mestre, professeur de techniques d'expression

Vous ne viendrez pas chez nous par hasard….Le département TC recrute des étudiants motivés par la réalisation d’une carrière commerciale. L’étudiant TC sait ou il va et a le profil de son ambition
Eric Boutin, professeur d'informatique

Pas timide, mais pas excité non plus. Surtout, qu'il ait le sens de la collaboration et de l'écoute des autres, du (vrai) travail en équipe. Capable de prévoir, de préparer, de s'organiser, de s'avancer.Surtout, avoir le sens de l'effort et assumer ses insuffisances
Jacky Ecija, professeur d'espagnol

Trois qualités sont indispensables : Une véritable aptitude au travail d’équipe ; une maturité suffisante pour concilier l’entrée dans la vie étudiante et les libertés que cela suppose avec une charge de travail importante ; une capacité à se projeter dans l’avenir, permettant de profiter pleinement des enseignements dispensés, aussi bien dans le cas des savoirs directement opératoires, que dans celui de connaissances liées à la « culture générale d’entreprise », nécessaires à une bonne adaptabilité en milieu professionnel.
Cécile Bastidon, professeur d'économie et de logistique

Du travail, de l'assiduité, de l'originalité, de la ponctualité
Martine Faguelin, professeur de techiques de commerce international et d'approche des marchés étrangers

Ma définition du bon étudiant TC ? Un étudiant qui croit en ses capacités, qui a de l'ambition et qui veut construire son avenir.
Nicole Darné, professeur de Techniques d'Expression

Evidemment, pour rentrer en TC, il faut des notes correctes... Mais ce qui est très important, c'est d'être ouvert aux autres, d'aimer travailler en groupe, et d'aimer communiquer (sans exagération...) ; vous en aurez besoin, pour vos études en TC et pour plus tard !
François Lacroux, professeur de techniques quantitatives de marketing